Les métiers du DCG et leurs salaires


CONTACTEZ-NOUS
01.46.00.68.88
web call back

Rappel immédiat et gratuit !

Besoin d'un conseil ? Nous vous appelons !*

Inscrivez votre numéro de téléphone
et cliquez sur valider.

Pays :

Téléphone :

* Sauf week-end et jours fériés

Diplôme de référence dans le secteur de la comptabilité, le DCG offre à ses titulaires des rémunérations attractives, en début comme en fin de carrière. Selon votre emploi, votre zone géographique et votre niveau d’expérience, vous pourrez toucher entre 1500 euros par mois, à plus de 5000 euros nets.

Découvrez les métiers accessibles aux diplômés du DCG et leurs salaires moyens pour chacun d’eux.

Le DCG – métiers et salaires

Assistant comptable

L’assistant comptable travaille sous la direction du responsable du pôle financier. Ses missions sont principalement des tâches « basiques » afin de faciliter le travail de son supérieur ou d’accélérer les processus de comptabilité :

  • tenue des stocks
  • saisie et contrôle des factures, notes de frais et livre des ventes
  • établissement des fiches de paie

Polyvalent, il est amené à être en relation avec différentes administrations et organismes tels que l’URSSAF ou la direction des impôts.

En début de carrière, il touche en moyenne 1708 euros par mois.

 

Assistant contrôleur de gestion

Le métier d’assistant contrôleur de gestion est une autre profession accessible aux titulaires du DCG. Son rôle est de fournir au contrôleur de gestion toutes les informations nécessaires à la bonne santé financière de l’entreprise.

Au quotidien, il établit des prévisions, collecte des informations et met en place des reporting et tableaux de bords. Il doit donc faire preuve d’une grande polyvalence.

Sa rémunération s’élève à 1600 euros nets en début de carrière et peut monter jusqu’à 3000 euros nets après de nombreuses années d’exercice.

 

Assistant de gestion

Fort d’un rôle central au sein de l’entreprise, l’assistant de gestion cumule les fonctions : comptable, manager, secrétaire, commercial. Au quotidien, ses tâches sont extrêmement diverses. Il doit notamment :

  • répondre au téléphone
  • gérer le personnel (fiches de paie, suivi des congés, recrutement)
  • s’occuper de la comptabilité et des finances
  • participer à la stratégie commerciale de l’entreprise.

Le salaire net d’un assistant de gestion débutant est d’environ 1540 euros.

 

Assistant d’expert comptable

Sous l’autorité de l’expert comptable, l’assistant d’expert comptable réalise des missions de comptabilité et contrôle les notes de frais et factures des employés. Certaines tâches à plus haute responsabilité lui sont parfois confiées, comme la réalisation de fiches de paie ou l’élaboration du bilan d’une société.

Chargé des déclarations d’impôt, des déclarations de TVA et autres, il doit faire preuve de rigueur et d’organisation.

Le salaire d’un assistant d’expert comptable débutant est de 1430 euros mensuels.

 

Chef comptable

Profession à responsabilités, le chef comptable est un passionné des chiffres. Son quotidien est rythmé par de nombreuses tâches, toutes plus importantes les unes que les autres. Il est par exemple en charge du contrôle mensuel de la tenue des comptes de l’entreprise, est garant du patrimoine de la société et s’occupe de préparer le budget de la société.

Rigoureux, pédagogue et possédant d’excellentes qualités relationnelles, ce professionnel peut toucher jusqu’à 3300 euros. Ce salaire peut varier selon la taille de la structure dans laquelle il exerce ses fonctions.

 

Comptable

Le métier de comptable demande une grande concentration, de l’autonomie et une faculté à effectuer chaque mission en temps et en heure. Ses missions ne sont pas forcément les mêmes suivant la structure qui l’emploie. Ainsi, au sein d’une entreprise, il prépare les fiches de paie et se charge des déclarations fiscales de cette dernière.

Au sein d’un cabinet d’expertise comptable, il prépare les bilans annuels des clients et tient leur comptabilité. En contact avec ces derniers, il doit donc faire preuve d’un sens du contact développé.

Un comptable en début de carrière touche environ 1500 euros nets par mois.

 

Contrôleur de gestion junior

Professionnel de haut niveau, le contrôleur de gestion junior maîtrise les techniques comptable et de gestion au sein d’une société. Même s’il est junior, les tâches qui lui incombent sont vitales pour la santé financière de l’entreprise. De lourdes responsabilités reposent donc sur ses épaules.

Ses missions sont, entre autres :

  • Analyser la gestion mise en place par l’entreprise
  • Créer des outils de gestion (tableaux de bords…)
  • Contrôler les résultats produits par l’entreprise
  • Définir les objectifs à atteindre par l’entreprise

On affecte à un contrôleur de gestion junior les mêmes missions qu’à un professionnel expérimenté. La petite différence réside peut-être dans le poids des responsabilités qui lui sont attribuées. Ainsi, il ne prend pas totalement part dans les décisions finales de l’entreprise où il évolue.

Il peut espérer toucher une rémunération comprise entre 1600 et 2000 euros nets par mois.

 

Contrôleur des impôts

Profession dépendant de la Fonction publique, le métier de contrôleur des impôts consiste à renseigner et conseiller les contribuables sur les démarches fiscales à effectuer. Pour ce faire, il vérifie les dossiers et procède au calcul du montant de l’imposition. Il lui est aussi demandé de traiter et suivre des dossiers de contentieux (entreprises ou particuliers.)

Pour mener à bien ses missions, il doit maîtriser de nombreux outils informatiques et posséder des connaissances avancées en finances publiques, fiscalité, droit et comptabilité générale.

En début de carrière, il touche en moyenne 2100 euros par mois et peut prétendre à 3800 euros par mois en fin de carrière.

 

Gestionnaire administratif

Garant des actions d’une société, le gestionnaire administratif doit posséder de bons acquis en gestion, droit et comptabilité. Ses missions sont très variées, passant de tâches modestes à d’autres d’une importance capitale. Ainsi, il peut accueillir et informer le public, prendre des rendez-vous ou organiser des réunions, mais également s’assurer que son employeur respecte les lois en vigueur.

Pour le bien de l’entreprise, le gestionnaire administratif se voit dans l’obligation de faire preuve de rigueur et de professionnalisme à tout moment. Souvent spécialisé dans un domaine particulier, il doit être au fait de l’actualité et des changements opérés dans ce dernier.

Son salaire varie selon la taille de l’entreprise dans laquelle il exerce son métier, mais il varie en général entre 1450 et 1600 euros nets.

 

Gestionnaire de paie

Spécialiste de la gestion de paie et des bulletins de salaire, le gestionnaire de paie collecte, analyse et traite toutes informations relatives aux salariés de l’entreprise. Devant connaître la législation sociale sur le bout des doigts, il est en relation constante avec l’URSSAF, le Pôle Emploi et les caisses de retraite.

Au quotidien, il élabore aussi divers documents de synthèse : entrées/sorties, masse salariale, déclarations sociales et tableaux de bord.

Un gestionnaire de paie débutant touche environ 1540 euros nets mensuels.

 

Inspecteur des impôts

Fonctionnaire, l’inspecteur des impôts exerce diverses fonctions :

  • expert en fiscalité professionnelle au contact des entreprises
  • vérificateur au sein de l’entreprise
  • rédacteur dans un service de direction
  • analyste ou co programmeur informatique
  • spécialiste d’opérations patrimoniales et responsable d’une Inspection de fiscalité immobilière
  • gestionnaire du plan cadastral et responsable d’une équipe de géomètres
  • secrétaire chargé du projet de développement de l’administration en ligne.

Dans tous les cas, sa rémunération s’élève en moyenne à 1694 euros nets par mois.

 

Secrétaire comptable

Jonglant entre des fonctions de ressources humaines et de comptabilité-gestion, le secrétaire comptable possède un rôle central dans l’entreprise. Faisant preuve de connaissances techniques et d’une grande polyvalence, il s’occupe de l’ensemble des missions de gestion et de comptabilité d’une entreprise. Pour ce faire il doit maîtriser chaque outil bureautique et la plupart des logiciels de gestion en usage.

Méthode de travail, organisation et goût du contact sont trois éléments clés d’une carrière de secrétaire comptable réussie.

En début de carrière, le secrétaire comptable peut prétendre à 1200 euros nets par mois, puis évoluer vers 1540 euros nets mensuels.

Préparer son DCG avec Déficompta

Vous êtes intéressé par l’un de ces métiers ? Devenez vous aussi titulaire du DCG avec la formation à distance Déficompta, conseillée par Francis Lefebvre Formation !

le DCG est un diplôme de référence dans le secteur de la comptabilité. Découvrez les salaires des métiers qui s'y rattachent.

Bénéficiez de cours conçus par des experts du secteur de la comptabilité et d’un Espace Élèves en ligne sur lequel retrouver supports de cours, exercices et examens blancs. Une question ? Notre assistance pédagogique est là pour vous répondre.

Choisir Déficompta, c’est aussi choisir la flexibilité de l’école à distance ! Débutez votre formation à tout moment de l’année et gérez vous-même votre planning. Étudiez à votre rythme, selon vos envies et vos disponibilités.

Besoin d’informations complémentaires ? Demandez dès à présent votre documentation gratuite !

Á VOTRE
RYTHME

SUIVI
PERSONNALISÉ

DIPLÔME
D'ÉTAT

ÉLIGIBLE
AU CPF


CONTACTEZ-NOUS
01.46.00.68.88
web call back

Rappel immédiat et gratuit !

Besoin d'un conseil ? Nous vous appelons !*

Inscrivez votre numéro de téléphone
et cliquez sur valider.

Pays :

Téléphone :

* Sauf week-end et jours fériés