Préparer le prélèvement à la source


CONTACTEZ-NOUS
01.46.00.68.88
web call back

Rappel immédiat et gratuit !

Besoin d'un conseil ? Nous vous appelons !*

Inscrivez votre numéro de téléphone
et cliquez sur valider.

Téléphone :




* Sauf week-end et jours fériés

Quelques semaines avant la mise en place du prélèvement à la source, les questions persistent chez de nombreux salariés. Afin d’éviter toute confusion, il est primordial que les équipes RH d’une entreprise préparent les employés à ce changement majeur. Déficompta vous propose de retrouver quelques conseils afin que cette transition se fasse de la façon la plus positive possible.

Informer et rassurer les salariés

Malgré la médiatisation du prélèvement à la source, de nombreuses personnes se posent encore des questions. C’est là l’occasion de mettre à profit vos qualités relationnelles et pédagogiques. Il vous faudra être capable de répondre aux interrogations de l’ensemble des salariés de l’entreprise et, probablement, de les rassurer.

Parce que le bulletin de salaire d’un employé lui est remis par son employeur, c’est vers le service des ressources humaines qu’il se tournera automatiquement (et non vers la DGFiP (Direction Générale des Finances Publiques), qui est le seul décideur du taux de prélèvement à appliquer.)

Pour éviter toute baisse de motivation, de confiance et tout conflit, vous devrez être prêt à communiquer avec les salariés. Le choix du taux et son application, les changements de situation et les cas particuliers sont des exemples de questionnement auxquels vous devrez répondre.

S’assurer de la mise à jour du logiciel de paie

L’arrivée du prélèvement à la source implique des changements d’outils. Quelques semaines avant sa mise en place, il est plus que probable que le logiciel utilisé au sein de votre entreprise soit correctement paramétré. Cependant, il est nécessaire de s’en assurer.

Votre logiciel doit pouvoir prendre en compte les changements de situation des salariés, en fonction d’éventuelles évolutions de leur situation fiscale. Il est plus que jamais nécessaire de veiller à l’exactitude des renseignements fournis. En effet, en cas de faute, ce n’est pas seulement la DSN (Déclaration Sociale Nominative) de l’employé qui sera mise en cause, mais également son revenu net.

Attention ! En cas de déclaration inexacte, la loi prévoit de très lourdes sanctions pour les entreprises.

Veiller à la confidentialité des informations

Avec l’arrivée du prélèvement à la source, les personnes en charge du service paie auront accès aux taux individuels d’imposition des employés de l’entreprise. Il est essentiel d’être vigilant et, encore une fois, de rassurer les salariés quant à l’utilisation de cette information. La connaissance des revenus d’un ménage apporte en effet certaines interrogations : le service des ressources humaines pourraient par exemple se servir de cette connaissance pour refuser une augmentation à un salarié.

Pour que le secret professionnel soit respecté, il vous faudra faire preuve d’une grande rigueur et vous assurer de la confidentialité de ces informations. Il faut également savoir que les salariés ne sont pas tenus de communiquer leur tranche d’imposition à leur employeur. Dans ce cas, un taux neutre reflétant leur niveau de salaire sera appliqué.

Tester les bulletins de paie avant le jour J

À partir du 1er janvier 2019, les bulletins de paie comprendront des lignes supplémentaires : le taux d’imposition du salarié, sa nature, le montant de la retenue à la source et, enfin, le revenu net après prélèvement à la source. Vous n’avez plus que quelques semaines pour vous assurer que les modifications nécessaires ont été effectuées.

Pour Charles-Emeric Le Roy, directeur de la ligne de services social et RH du cabinet GMBA, la réalisation de deux fiches de paie (dont une sur le modèle précédent le prélèvement à la source) permettrait aux employés de se rendre compte de l’impact réel de la réforme sur leur salaire et de s’assurer de la justesse du taux appliqué.

La formation Assistant(e) RH de Déficompta

Vous êtes rigoureux, possédez un excellent sens du contact et souhaitez occuper un poste clé de toute entreprise, aux missions variées ? Le métier d’assistant(e) RH est fait pour vous !

Pour vous y préparer, Déficompta vous propose dès aujourd’hui une formation à distance. Cette formation vous permettra d’acquérir les compétences nécessaires à l’exercice de cette profession. Vous y étudierez entre autres l’accueil et l’intégration d’un nouvel employé, les différents aspects de la rédaction d’un contrat de travail ou d’une offre d’emploi, la communication sur le lieu de travail… Une fois vos études terminées, vous pourrez rejoindre une entreprise et répondre aux demandes de l’ensemble de son personnel.

Afin de vous préparer de la façon la plus efficace possible, Déficompta a fait appel à des experts du secteur des ressources humaines. En plus de cours d’une grande qualité, vous aurez accès à de nombreux supports pédagogiques : tutoriels vidéos, exercices interactifs, fiches de synthèse… Disponible sur votre Espace Élèves en ligne, ces outils ont été conçus pour vous permettre de tester vos connaissances, à tout moment de votre parcours.

Rejoindre Déficompta, c’est également profiter des avantages de la formation à distance. Inscrivez-vous à tout moment de l’année et étudiez quand vous le voulez, selon vos envies et vos disponibilités.

Besoin d’informations complémentaires ? N’hésitez pas à faire votre demande de documentation gratuite dès aujourd’hui !

Á VOTRE
RYTHME

SUIVI
PERSONNALISÉ

DIPLÔME
D'ÉTAT

ÉLIGIBLE
AU CPF


CONTACTEZ-NOUS
01.46.00.68.88
web call back

Rappel immédiat et gratuit !

Besoin d'un conseil ? Nous vous appelons !*

Inscrivez votre numéro de téléphone
et cliquez sur valider.

Téléphone :




* Sauf week-end et jours fériés