La valeur du DCG sur le marché du travail


CONTACTEZ-NOUS
01.46.00.68.88
web call back

Rappel immédiat et gratuit !

Besoin d'un conseil ? Nous vous appelons !*

Inscrivez votre numéro de téléphone
et cliquez sur valider.

Téléphone :




* Sauf week-end et jours fériés

Que faire après l’obtention du DCG ?

Diplôme de niveau Bac + 3, le DCG forme aux métiers de la comptabilité et permet à son titulaire d’entrer directement dans la vie active. Couvrant chaque facette des professions du secteur, il offre à ses diplômés une formation optimale. Reconnu et apprécié des professionnels, le DCG permet d’accéder à de nombreux métiers, à tous niveaux d’expérience. Déficompta vous propose de les passer en revue.

Le DCG : un diplôme aux nombreux débouchés

Comptabilité et gestion : les voies les plus évidentes

Diplôme de référence dans cette filière, il est évident que les étudiants se tournent vers la comptabilité après avoir réussi l’examen du DCG.

Que le détenteur du diplôme soit débutant ou expérimenté, son accès à la vie professionnelle est aisé. En effet, grâce à son savoir dans les domaines de la comptabilité, de la gestion, mais aussi du droit, il présente un vrai atout au sein d’une équipe. Les métiers qu’il peut exercer sont les suivants :

  • Assistant comptable

Poste exigeant en général deux ans d’expérience minimum, assistant comptable est pour beaucoup une porte entrée vers les fonctions de la comptabilité.

Comme son nom l’indique, son rôle est d’assister son supérieur, qu’il s’agisse du comptable ou du chef comptable. Pour cela, il s’occupe tout particulièrement de tâches de bases, comme l’enregistrement et la numérotation de pièces comptables (ce qui définit l’ensemble des pièces justificatives et documents reçus ou émis par une société). Il peut effectuer ce travail au sein d’un cabinet d’expertise-comptable ou d’une entreprise.

Son salaire avoisine en moyenne les 23K à 25K bruts annuels. Le métier d’assistant comptable est un excellent tremplin vers des postes demandant des compétences plus élevées et une plus grande implication.

  • Assistant administratif et financier

Suppléant du Directeur administratif et financier, l’assistant administratif et financier gère les finances et le personnel de l’entreprise. Dans cette optique, ses missions sont variées :

  • Suivi de la comptabilité de l’entreprise
  • Élaboration des fiches de paie, en tenant compte des absences
  • Gestion de la trésorerie
  • Rédaction de comptes-rendus de réunion
  • Réalisation de tâches administratives

Pour exceller à ce poste, il est indispensable d’être organisé et de faire preuve d’une grande rigueur. L’assistant administratif et financier doit également être réactif ! Devant s’occuper autant de l’entreprise et de ses finances que des employés, il doit être capable de faire face à chaque situation et de répondre à toute question de la façon la plus efficace possible. Enfin, des connaissances avancées en comptabilité sont primordiales, ainsi qu’une solide compréhension du droit fiscal.

  • Comptable

Sans doute le poste le plus pourvu par les titulaires du DCG, le métier de comptable s’exerce également en cabinet ou en entreprise. Cependant, ses responsabilités peuvent différer selon la structure, comme les demandes qui lui sont faites.

En cabinet, le comptable touche à tout : déclarations fiscales (TVA, CVAE…) ou sociales (charges sociales mensuelles ou trimestrielles, bordereaux de récapitulatif…), il est placé sous la supervision d’un expert-comptable et l’appuie sur de nombreuses tâches. En charge de comptes clients, il entretient un rapport privilégié avec la clientèle de l’établissement. Son salaire tourne aux alentours de 26K à 30K bruts annuels.

Lorsqu’il travaille en entreprise, il lui est souvent demandé de se spécialiser dans un domaine (comptabilité fournisseurs ou clients, par exemple.) Ainsi, il s’occupe en priorité de certaines demandes, pour plus d’efficacité. Son salaire est souvent plus élevé que son homologue exerçant en cabinet : de 30K à 33K bruts par an.

  • Contrôleur de gestion

Quelle que soit la structure dans laquelle il opère, le contrôleur de gestion a deux missions principales : le respect des budgets et la recherche de la performance. Afin de suivre les résultats d’une entreprise, il doit impérativement être capable de mettre en place et d’utiliser des outils de pilotage, tels que des tableurs, des logiciels business plan ou des logiciels spécialisés, créés en interne.

Pour atteindre ses objectifs, le contrôleur de gestion doit savoir lire et utiliser les chiffres : production, vente, coût d’achat et gestion des stocks sont autant de termes qui lui sont familiers, essentiels à la réalisation d’une juste étude économique et financière. En rapport constant avec les différents départements d’une société, il a le goût du contact et peut s’adapter à n’importe quelle demande. Savoir gérer son stress peut aussi lui être utile : le métier de contrôleur de gestion est extrêmement prenant et demande un grand investissement.

Son salaire moyen est d’environ 2 400 brut par mois. Celui-ci peut fluctuer selon certains critères : lieu de travail, années d’expériences, taille et type de structure…

  • Chef comptable

Bien qu’il soit conseillé d’être titulaire d’un DSCG pour accéder à cet emploi, il est possible de devenir chef comptable avec un DCG après plusieurs années d’activité et des expériences significatives.

Associée à de nombreuses responsabilités, la fonction de chef comptable est en général accessible après au moins quatre ans d’expérience. Au quotidien, ses missions sont nombreuses : élaboration de budgets, reporting régulier, contrôle de projets de comptes et supervision de l’ensemble des travaux d’une entreprise… En complément, il doit être capable d’encadrer une équipe d’assistants comptables et comptables. Son salaire se situe en moyenne entre 42K et 48K brut annuel.

En cabinet d’expert-comptable, le poste change de nom. Appelé chef de mission, sa mission principale est la gestion d’un portefeuille de clients. La majorité de son activité est alors de veiller au dépôt de déclarations dans les délais impartis par la loi, qu’il s’agisse de comptes annuels, TVA ou de déclarations de résultats.

formation a distance dcg comptable

Des postes tels que Directeur administratif et financier ou Expert comptable ne sont accessibles qu’après de riches expériences et une longue carrière. Si votre objectif premier est d’accéder à l’un de ces métiers, une poursuite d’études est préférable, afin d’obtenir le DSCG (Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion, niveau Bac + 5), voir le DEC (Diplôme d’Expertise Comptable, de niveau Bac + 8.)

La Fonction publique : une bonne alternative

Rejoindre la Fonction publique après l’obtention du DCG est une alternative séduisante pour les personnes désirant mettre leur connaissances à profit, tout en bénéficiant de la sécurité de l’emploi et de fortes perspectives d’évolution. Les postes accessibles aux titulaires du DCG sont essentiellement des postes de catégorie A, accessibles sur concours. En raison de la nature même de la Fonction publique, ils relèvent de différents secteurs comme le Trésor public, l’Administration publique, l’Éducation nationale et les collectivités locales.

.

Parmi ces métiers, on retrouve par exemple celui d’Inspecteur des finances publiques. Accessible à partir du niveau Bac + 3, celui-ci est idéal pour les jeunes diplômés ayant étudié la comptabilité et la gestion. Les responsabilités de l’inspecteur des finances publiques sont grandes. Rattaché au Ministère de l’Economie et des Finances, il est en charge de réaliser des opérations de recouvrement et de contrôle fiscal, en plus de gérer les comptes des collectivités territoriales. À ce titre, il peut également faire office de trésorier.

Formé à la comptabilité, il participe en plus à des travaux d’encadrement et fait valoir son expertise dans le cadre de missions tombant sous la responsabilité de la Direction des finances publiques. Enfin, sous la direction d’un préfet, il participe à la gestion du patrimoine de l’Etat.

L’inspecteur des impôts, en plus de fortes qualités professionnelles, doit posséder un vrai sens du service public et de la communication. Son activité lui offrant de grandes responsabilités, il doit faire preuve d’une rigueur et d’une précision à toute épreuve. En début de carrière, son salaire brut mensuel se situe entre 2 200 et 2 500 euros.

Pour plus de renseignements sur les autres concours accessibles au titulaire du DCG et leur débouchés, rendez-vous sur le site officiel de la Fonction publique.

Pourquoi préparer votre DCG avec Déficompta?

Préparer votre formation DCG à distance avec Déficompta, c’est vous assurer d’un enseignement complet, explorant toutes les facettes et métiers du secteur. Idéale pour ceux qui souhaitent occuper des postes à responsabilité dès l’obtention de leur diplôme, notre préparation vous offre une flexibilité sans pareille ! Inscrivez-vous à tout moment de l’année et personnalisez votre programme et votre rythme d’apprentissage, selon vos envies et vos possibilités.

Afin de vous accompagner dans votre réussite, les formateurs experts de Déficompta ont mis au point de nombreux outils pédagogiques : Espace Élèves en ligne, exercices auto-correctifs ou à correction personnalisée, examens blancs… toutes les clés vous sont mises en main ! Vous avez une question ? Contactez notre assistance pédagogique en ligne, par téléphone ou par courrier.

Enfin, des ateliers conçus par Francis Lefebvre Formation sont mis à votre disposition, sur inscription. Une chance de développer votre savoir-faire grâce à l’expertise d’un des plus grands noms du secteur de la comptabilité.

N’hésitez-plus ! Faites dès aujourd’hui votre demande de documentation auprès de Déficompta.

Á VOTRE
RYTHME

SUIVI
PERSONNALISÉ

DIPLÔME
D'ÉTAT

ÉLIGIBLE
AU CPF


CONTACTEZ-NOUS
01.46.00.68.88
web call back

Rappel immédiat et gratuit !

Besoin d'un conseil ? Nous vous appelons !*

Inscrivez votre numéro de téléphone
et cliquez sur valider.

Téléphone :




* Sauf week-end et jours fériés

Related Post